« Il faut tenir à une résolution parce qu’elle est bonne, et non parce qu’on l’a prise. »
François de La Rochefoucauld

« (Bonne) résolution : décision que l’on prend après réflexion. Projet que l’on arrête.
Par extension, fermeté, courage. »

Le début d’année est propice aux bonnes résolutions.

Mais attention, seulement 12% des gens tiennent leurs bonnes résolutions, selon l’étude menée par le professeur Richard Wiseman de l’université de d’Hertfordshire auprès de 3000 volontaires.

Les 12% de courageux qui parviennent à tenir les engagements qu’ils ont pris envers eux-mêmes ne sont pas pour autant surhumains. La psychologue Sophie Achard, spécialiste de la psychologie de la motivation l’explique : «pour tenir ses bonnes résolutions, le mieux est de n’en prendre qu’une».

«Il ne faut pas hésiter à mettre en place un système de récompense et à se féliciter pour chaque micro progrès accompli», poursuit la psychologue. Plutôt que de se focaliser sur le chemin à parcourir, félicitez-vous de ce que vous avez déjà accompli.

Une méthode en 5 étapes

Pour commencer l’année sous le signe du renouveau, voici 5 étapes que je vous propose pour vous permettre de tenir vos résolutions :

Lire la suite de cette entrée »

À l’occasion d’une intervention en entreprise, j’ai trouvé ce texte affiché sur une porte.
Je l’ai trouvé amusant et très juste.
En effet, en matière de management, la capacité d’auto-management d’une équipe est une dimension à cultiver…
Qu’en pensez-vous ?

Il était une fois 4 personnes qui s’appelaient «Tout le monde», «Quelqu’un», «Chacun» et «Personne».

Il y avait un important travail à faire et on demanda à «Tout le monde» de le faire.

Mais comme «Tout le monde» pensait que «Quelqu’un» le ferait , c’est «Personne» qui le fit.

«Quelqu’un» se fâcha parce que c’était le travail de «Tout le monde et qu’il n’était pas fait.

En fin de compte, «Tout le monde» fut mécontent et «Chacun» renvoya la faute sur «Quelqu’un» parce que «Personne» n’avait fait ce que «Chacun» aurait pu faire.

Moralité : il faut dire «Moi, je le fais»

Est-ce que cet article vous parle ?
Qu’allez-vous en faire ?
Vous pouvez réagir en cliquant sur « Laisser un commentaire »

Suite et fin des 101 principes de Ernie Zelinski (à déguster et à méditer tranquillement) :

52 – C’est en vain qu’on tente de changer son passé

53 – Si votre maison brûle, profitez-en pour vous réchauffer

54 – La meilleure revanche est de bien vivre

55 – Il n’est jamais trop tard pour apprendre et s’améliorer

56 – Chacun est la principale cause de ses ennuis dans la vie

57 – L’objet de beaucoup de vos désirs ne justifie pas les désagréments qui en sont le prix

58 – Pour résoudre un problème, il faut d’abord bien le cerner

59 – Vous pouvez améliorer votre qualité de vie en appréciant différemment votre situation

60 – Mis en perspective, la plupart de vos ennuis vous paraîtront insignifiants

61 – Chacun est son meilleur conseiller

62 – Qui ne sait ce qu’il veut ne peut l’obtenir
Lire la suite de cette entrée »

Ernie Zelinski est un consultant canadien dans le domaine de la créativité au travail et dans les loisirs.
Il est également auteur et donne de nombreuses conférences sur ces sujets.
Sa philosophie de la vie s’exprime dans les 101 principes suivants :

1 – On peut jouir de la vie sans en percer le mystère

2 – Un simple lot de consolation attend les gens raisonnables

3 – La vie est difficile, certes, mais en comparaison de quoi ?

4 – Le chemin que vous empruntez pour atteindre le bonheur importe peu

5 – La vie est douce à qui s’efforce de la simplifier au lieu de la compliquer

6 – La prédiction de vos propres échecs peut faire de vous un grand prophète

7 – Les rêves non réalisés engendrent la pire amertume

8 – Les gens ordinaires sont capables d’actions extraordinaires

9 – Le succès instantané est une invention des contes de fées et des romans et des films de pacotille

10 – La connaissance est imparfaite sans l’action connexe
Lire la suite de cette entrée »