Management baladeur, check-list pour le manager   10 mars 2010

Pour compléter le billet sur le management baladeur du 19 janvier (http://wp.me/pKUuj-3u), voici une check-liste d’actions concrètes que vous pouvez facilement mettre en oeuvre pour développer la motivation, l’engagement et la confiance au sein de votre équipe :

1. Associez les collaborateurs concernés à la fixation de leurs objectifs.

2. Manifestez sincèrement votre reconnaissance pour tout travail bien fait.

3. Échangez avec vos collaborateurs de manière informelle.

4. Allez sur les lieux de travail du personnel. Rencontrez-les sur leur propre terrain.

5. Demandez l’avis de vos collaborateurs et écoutez-les avec un esprit ouvert. Essayez de comprendre leur point de vue.

6. Partagez des informations (non confidentielles) avec vos collaborateurs, et écoutez leur point de vue et suggestions sur les projets qui les concernent.

7. Contrebalancez les événements négatifs en insistant sur ce qui s’est bien passé, et utilisez ces expériences comme des opportunités d’apprentissage.

8. Écoutez 80% du temps et parlez 20%.

9. Demandez au personnel les rumeurs qui courent, et tâchez d’y répondre.

10. « Descendez à la mine » avec vos collaborateurs. Cherchez des occasions pour mieux comprendre le travail de vos collaborateurs.

11. Donnez des informations au personnel après les réunions de direction.

12. Demandez à vos collaborateurs : «Ai-je réussi à vous faire partager notre vision, nos missions et des objectifs clairs et compréhensibles ? ».

13. Demandez à vos collaborateurs : « Que puis-je faire pour vous aider dans votre travail, et qu’est-ce qui vous entrave ? ».

14. Demandez à vos collaborateurs : « Qu’est-ce qui satisfait ou mécontente le plus nos clients ou consommateurs ? ».

15. Félicitez publiquement et recadrez en privé.

16. Trouvez quelque chose à apprécier chez chacun des collaborateur avec qui vous travaillez. Dite-le lui.

17. Parlez un moment avec chaque collaborateur que vous rencontrez.

18. Établissez des relations avec les gens avec qui vous êtes mal à l’aise.

19. Fixez-vous un objectif chaque mois pour améliorer votre « management baladeur ».

20. Déjeunez de temps en temps avec vos collaborateurs et profitez-en pour entretenir la confiance.

Si les thèmes du management et de la motivation vous concernent, téléchargez un ebook gratuit sur www.manager-motiver.com

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Comment pratiquez-vous le management baladeur dans votre entreprise ?
Vous pouvez réagir en cliquant sur « Laisser un commentaire »

.

Tags :
Cette entrée a été publiée le mercredi 10 mars2010 à 15 h 42 min, et rangée dans Management, Motivation. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0.Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.
   Article lu 5 870 fois

2 réponses

6 avril 2010 à 23 h 56 min
Olivier Mathieu écrit :

Merci Yves pour ce post que je ne trouve pas sans intérêt.

Le manager et notamment le manager de proximité est un maillon essentiel dans la chaîne de la motivation et de l’engagement au travail, du plaisir même.

Je commence par le seul point qui m’interpelle néanmoins à savoir la formulation du point 9, pour rappel « Demandez au personnel les rumeurs qui courent, et tâchez d’y répondre ».

Je ne suis pas certain que le travail d’un manager consiste à DEMANDER à ses collaborateurs quelles sont les rumeurs (qui deviennent potins) ; je ne dis pas en revanche qu’il ne doit pas les écouter, ou les entendre.
Il y a rumeurs et rumeurs et il ne faut pas systématiquement y répondre, on doit parfois les ignorer, parfois en rigoler, parfois y répondre sérieusement de manière argumentée et posée (c-a-dire prendre son temps pour y répondre) parfois y répondre très vite pour la tuer dans l’œuf, parfois au contraire attendre le moment opportun pour y répondre. Le bon manager n’est pas (à mon sens) celui qui répond à tout, qui justifie tout … cette attitude peut l’éloigner aussi de ceux dont il doit gagner la confiance.

Tous les autres points sont du bon sens, malheureusement perdu. J’étais avec un Manager aujourd’hui dont la définition du manager était :
« le manager, c’ est celui qui aide ses équipes, qui donne un chacun des actions réalisables, priorisées car on ne peut tout faire et il faut choisir ses batailles, il est à l’écoute de ses équipes, il est là quant il le faut, il nous connait » ce qui reprend pour lui en une phrase tous les points que vous évoquez MAIS c’est un MANAGER de terrain, un MANAGER de proximité, un MANAGER comme on en voit peu et qui déplore que ses collègues et ses supérieurs n’ont pas la même vision ; d’où cette question dont nous n’avions pas trouvé la réponse après 1h d’échange :

« Comment en est-on arrivé là ? »

Où est le management de Papa dont on parlait dans un de nos derniers posts ?

Pourquoi est-il utile de rappeler en 10 ou 20 ou 50 points comment manager ces équipes ?

Au plaisir d’échanger sur ce sujet et les autres … merci encore pour ce post.

Olivier Mathieu
Directeur Général, SD-Efficiency

24 octobre 2016 à 12 h 17 min
management balladeur (2) – IDERCO écrit :

[…] Pour compléter  cet article,  vous trouverez ci dessous  une check list d(‘action concrètes tirée du site http://www.manager-positif.com/blog/management-baladeur-check-list-pour-le-manager/#more-288 […]

Laisser un commentaire