« La boutique de Dieu. Vos souhaits exaucés »   1 janvier 2011

Un jour, en se promenant absorbé dans ses pensées, un jeune homme se retrouve dans un quartier inconnu.
Désemparé, il cherche son chemin, mais il n’y a personne dans la rue pour le guider ou le renseigner.
C’est étrange, se dit-il.
Tout à coup, il tombe en arrêt devant une vitrine :

« LA BOUTIQUE DE DIEU, VOS SOUHAITS EXAUCÉS »

Intrigué, il entre dans la boutique, lumineuse, très joliment décorée, et voit un ange immaculé derrière le comptoir.

Il s’approche du comptoir, et l’ange lui adresse la parole :

– Bonjour, je peux répondre à tous vos souhaits. Que désirez-vous ? lui demande l’ange.

– Eh bien, je voudrais faire une belle carrière…

L’ange note son souhait avec une plume d’oie dans un joli carnet en cuir fauve, et dit :

– Et avec ça ?

– Heu… une femme charmante, et aussi une grande maison avec un jardin…

L’ange prend scrupuleusement note.

L’homme continue :

– Et puis j’aimerais aussi savoir jouer du piano…

…et avoir la main verte.

Face à l’ange, il exprime tous ses souhaits, ce qu’il n’avait jamais fait aussi ouvertement jusqu’alors.

L’ange note toujours avec beaucoup de patience et, à la fin, dit :

– Parfait. Je vais vous chercher tout cela. Je n’en ai pas pour longtemps.

Le jeune homme attend un moment.

Enfin, l’ange revient et lui remet un tout petit sac en satin blanc, fermé par un ruban.

L’homme s’étonne :

– Tout ce que j’ai demandé est là-dedans ?

– Oui, bien sûr, dit l’ange, mais Dieu ne donne que les graines.
Maintenant, c’est à vous de les cultiver.

D’après François Delivré
Retrouvez François Delivré sur http://www.brefs.info

Et vous, qu’en pensez-vous ?
En ce début d’année, propice aux bonnes résolutions, comment allez-vous cultiver vos talents et ceux de vos collaborateurs ?

Vous pouvez réagir en cliquant sur « Laisser un commentaire », plus bas :

Tags : , ,
Cette entrée a été publiée le samedi 1 janvier2011 à 10 h 00 min, et rangée dans Non classé. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0.Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.
   Article lu 3 486 fois

Aucune réponse

Laisser un commentaire