Développer le plaisir et la passion par le travail d’équipe   3 novembre 2011

Travail d'équipe« La plupart des gens s’efforcent de passer à travers leur journée. Les gens passionnés s’efforcent d’apprendre de chaque journée »

Si la foi peut soulever les montagnes, la motivation issue du travail d’équipe permet de surmonter tous les obstacles.

Le plaisir au travail est une source de motivation et de satisfaction primordiale pour assurer la performance et la fidélité des collaborateurs.
Découvrez comment développer la motivation par le travail d’équipe.

Pour réussir, les entreprises ont bien compris qu’il est indispensable d’avoir des collaborateurs motivés.

Le personnel engagé a une efficacité supérieure à celui des non engagés. Cette formule est maintenant acceptée comme une réalité, grâce à de nombreuses expérimentations qui valident la relation entre l’engagement des équipes envers leur entreprise et sa réussite économique.

Selon les recherches récentes du cabinet Towers Watson (Engagement : Puissance trois, 2011), d’autres facteurs jouent aussi un rôle important dans la productivité et les résultats. Lorsqu’une organisation établit un environnement de travail qui associe des niveaux élevés d’engagement du personnel avec l’habilitation et la stimulation, la performance a alors plus de chances d’augmenter.

C’est donc à nous en tant que manager, de donner le meilleur de nous-même et de transmettre la passion et le plaisir au travail à nos collaborateurs, via un style de management motivationnel.

Comment faire ?

Un livre détaille bien les principes fondamentaux d’un vrai travail d’équipe. Dans son ouvrage romancé High Five ! : The Magic of Working Together, Ken Blanchard enseigne comment bâtir des succès véritables avec des équipes qui, au départ, présentaient peu de chance de réussite.

Guidés par un mentor, les trois coachs d’une équipe de hockey apprennent à adopter les 4 attitudes favorisant la réussite et la cohésion d’une équipe. Voici le résumé de ces 4 attitudes qui sont très simples à comprendre, à appliquer dans votre quotidien, et qui encourageront la création d’un meilleur esprit d’équipe chez vos collaborateurs.

1. Proposez un but clair et des valeurs communes

La clé du succès d’une équipe réside en priorité sur l’adhésion à un but clair et à des valeurs communes. Le but doit être défini par l’équipe et non par la hiérarchie. Tous les joueurs de l’équipe doivent viser le même but et se sentir utile par rapport à ce but. Par exemple Jed, qui réalise les meilleurs lancers au filet, n’est pas un atout pour l’équipe. Le joueur star empêche les autres de développer leurs compétences. La première recommandation que le mentor propose aux coachs est de ne pas faire jouer leur joueur vedette pendant des semaines. Durant son absence, les coachs s’acharneront à parfaire les habiletés de l’ensemble des joueurs.

2. Libérez et développez les habiletés

Il faut encourager l’utilisation de toutes les compétences, même celles qui ne sont pas utilisées par certains de peur qu’elle soient inefficaces. L’équipe s’entraînera deux fois par semaine afin d’acquérir deux savoir-faire nécessaires aux joueurs pour garder la maîtrise de la situation. Au travail, on néglige trop souvent de former les personnes pour leur permettre d’acquérir les habiletés nécessaires au travail d’équipe. Par exemple, l’animation de réunion, les méthodes de prise de décision en groupe, la résolution de problèmes sont les outils de base de toute équipe. Laissée à elle-mêmes, une équipe peu expérimentée risque de perdre du temps, s’enliser et adopter un fonctionnement inefficace.

3. Créez la solidarité d’équipe en renforçant le sentiment que « Aucun de nous n’est aussi intelligent que nous tous ensemble »

Un individu seul ne peut égaler les ressources de plusieurs personnes. Le total est plus grand que la somme des parties. Si chacun se mobilise sur le succès de l’équipe et néglige un peu ses propres aspirations, l’équipe y gagnera. Le mentor apprend aux coachs que si l’équipe s’entend sur une stratégie et que chacun y adhère, elle sera bien meilleure qu’une autre équipe avec de meilleurs joueurs mais sans stratégie.

4. Mettez l’accent sur le positif : récompenses et reconnaissances répétées

Selon Ken Blanchard, il est bien plus efficace de récompenser une équipe pour ses bon comportements et ses bonne attitudes, plutôt que de punir les mauvaises performances. Il faut donc manifester régulièrement de la reconnaissance et attribuer des récompenses. C’est ce qu’il appelle les trois « R » du management (Reconnaissance et Récompense Répétées).

Ce livre de Ken Blanchard est à la portée de tous par sa simplicité. Il réussit à démontrer la pertinence de quelques éléments de base, qui sont trop souvent négligés. Si vous renforcez les attitudes souhaitées en les valorisant et en les récompensant, vous avez plus de chance de vous rapprocher de la réussite.

« Le travail d’équipe c’est ce qui permet à des individus ordinaires d’atteindre des résultats extraordinaires »

Le Manager Urbain
http://le-manager-urbain.com/travail-dequipe

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Savez-vous susciter le plaisir et la passion dans votre équipe ? Et que faites-vous pour cela ?
Vous pouvez réagir en cliquant plus bas sur « Laisser un commentaire »

Tags : , , , , ,
Cette entrée a été publiée le jeudi 3 novembre2011 à 23 h 51 min, et rangée dans Management, Motivation. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0.Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.
   Article lu 8 228 fois

Une réponse

16 octobre 2014 à 6 h 49 min
otpm écrit :

Oui , il est important de ne pas déranger la motivation des membres par l’hiérarchie de l’objectif. C’est la méthode la plus facile pour motiver tout les membres du groupe.

Laisser un commentaire